" />
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une Super Maman ou pas

Je vous dois la vérité

Cet article ne va pas être facile à écrire mais je vous dois la vérité, j'ai l'impression de vous mentir depuis un petit moment. Vous me dites souvent "Céline, tu as toujours le smile, tu es joyeuse, tu es heureuse dans ta vie..." Je vais être franche avec  vous, sur les réseaux sociaux on vous partage ce que l'on souhaite, on ne vous montre pas tout...

Oui je ris, je souris souvent je pense que c'est ma façon d'être, je suis une battante, je me dis qu'il y a pire qu'il faut garder le smile mais ce n'est pas tous les jours faciles. Je devais vous rédiger cet article il y a très longtemps mais je n'y arrive pas. Je suis derrière mon écran, les larmes montent, j'encaisse mieux la chose aujourd'hui mais j'ai toujours du mal à en parler. 

L'année qui vient de s'écouler, je n'en garde pas que de bons souvenirs. Alors voilà, mon chéri a perdu son boulot à la naissance de chouchou, sa boîte a fermé ses portes. Nous avons appris la nouvelle en décembre 2018, j'étais enceinte, j'ai eu beaucoup de mal, j'ai gardé la tête haute pour le bien-être de mon bébé, je portais la vie, je n'avais pas le droit de sombrer. 

Chouchou est né, si vous vous souvenez, les débuts ont été très compliqués, j'ai loupé mon allaitement chouchou pleurait beaucoup, je dormais très peu. Je ne vous cache pas qu'avoir monsieur à la maison était pour moi un soulagement. On pouvait se relayer, j'ai eu beaucoup de questions de votre part "Céline comment tu tiens, tu vas tomber, tu ne dors pas..." je pense que vous comprenez mieux aujourd'hui, je n'étais pas seule papa était là. Je suis désolée de ne pas vous avoir dit la vérité avant mais je n'y arrivais pas. 

Papa a galéré, nous habitons une région où le taux de chômage est très élevé. Je lui ai même proposé de vendre la maison et de partir en Vendée car j'adore cette région mais il m'a dit que c'était trop tôt. Il a fait des missions intérim mais rien de concluant. J'avoue je n'ai jamais autant pleuré que cette année. 

En février, il trouve une jolie mission intérim, on est heureux, il adore ce qu'il fait. De mon côté, je revis, j'aime mon mari mais l'avoir 24h/24 avec moi ça provoque des tensions. Le patron est content de lui, certains lui soufflent à l'oreille qu'il y aura peut-être une embauche derrière. J'ai l'impression que la roue tourne enfin je suis happy. 

Là le covid arrive, j'ai peur, je me dis que l'usine va s'arrêter, ils vont arrêter la production. J'ai raison, il restait 1 mois et demi à faire à mon chéri pour avoir le saint graal: l'embauche. Il est convoqué, ils arrêtent son contrat, l'usine ne produit plus assez. Mes bras tombent, le sort s'acharne, retour au chômage. La situation est tellement délicate après ce monstre, d'ailleurs il est toujours là. Il y a encore plus de chômage qu'avant, je vous avoue j'ai peur pour la suite peur pour nous, peur pour vous. Comment on va se relever, comment le pays va se relever après ça. 

Alors vous voyez la personne que vous voyez en photo, en story, elle a le smile car elle sait qu'elle doit se battre qu'elle ne doit pas tomber car elle a deux enfants et un mari en bonne santé. Je ne vous mens pas en story, je suis heureuse je me dois de l'être mais parfois je tombe et c'est normal car j'ai peur de l'avenir. Des questions se bousculent dans ma tête... mais je dois être forte et me dire que cette roue va tourner un jour. 

Vous avez vos réponses à la question "Céline pourquoi tu ne pars pas en vacances cette année". Tout simplement parce que papa remplace pour l'été il a un contrat d'un mois à partir de mercredi qui sera peut-être renouvelé (j'espère). 

Voilà les filles, avec cet article je voudrais vous faire comprendre qu'il y a une différence entre les choses qu'on vous partage et la réalité. Je pense que vous allez être surprises en voyant mes phrases, je ne fais pas paraître cette fille triste qui se bat tout simplement comme vous.  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vivi 04/07/2020 23:49

Votre article est touchant ! courage à vous. Amicalement

Corinne 30/06/2020 22:11

Article très touchant j' en ai eu les larmes aux yeux Ça va aller vous formez une merveilleuse petite famille Je vous souhaite tout le bonheur du monde

Sab Lou 30/06/2020 19:41

Coucou !
Il faut mettre des mots sur les maux ! Cela nous soulage, peut nous faire du bien ! Pleurer un bon coup aussi ! et après on reprend les rênes de sa vie !
Courage ! La roue tourne pour tout le monde !

vitamine68 30/06/2020 19:34

Bonjour Céline, C'est très courageux de ta part cet article : d'une part parce que c'est une situation compliquée et de deux parce que c'est ta vie privée, tu avais aussi tout à fait le droit de ne pas en parler. C'est chouette de nous accorder ta confiance ainsi, te confier à nous. Les vacances.....pour nous ce sera 3 jours, car on ne veut pas partir trop loin, ayant une maladie chronique, ce virus ne me rassure pas du tout....et l'avenir est incertain pour tous. Le plus important c'est la famille<3 Les vacances ça peut aussi juste faire une belle ballade en famille, la découverte d'un lieu atypique....vacances ne veut pas dire forcément partir....alors juste prenez soin de vous 4 ! Et croisons les doigts pour ton homme.

Amélie 30/06/2020 10:14

Bonjour Celine, on a tous dans la vie des moments durs use l'on garde pour nous. Cette période est très dure pour tout le monde. Ici aussi les choses ne sont pas facile j'aurai dû passer mon examen pour mon titre professionnel en avril et sur le coup il est reporté en octobre cf qui fait que je ne sais pas si je vais réussir à trouver du travail pour aider mon chéri avec les factures. Sur le coup j'ai plus de temps avec mes enfants surtout que mon fils rentré au collège à la rentrée mais j'aimerais aussi pouvoir enfin soulager un peu mon chéri et que l'on puisse faire plus plaisir au enfants. Malheureusement je ne pense pas que se soit pour maintenant.
J'ai aussi beaucoup de mal à parler de mes ennuis surtout parler du décès de ma mère même si cela fait maintenant bientôt 14 ans c'est encore très dur pour moi. Bon courage ma belle tu es une battante merci d'avoir partagé cela avec nous je vous souhaite de remonter et la pente et que ton chéri retrouvera un boulot qui durera. Bisous